mardi 22 juillet 2014

Seuls au monde, tome 1 de Emmy Laybourne

Edition : Hachette

Résumé : « Ta mère te crie que tu vas louper ton bus. Tu ne prends ni le temps de la serrer dans tes bras ni de lui dire que tu l’aimes. Forcément…Tu dévales juste l’escalier et tu sprintes jusqu’à l’arrêt de bus. Sauf que, si c’est la toute dernière fois que tu dois voir ta mère, tu te mets à regretter de ne pas avoir pris le temps. Y compris de ne pas avoir raté le bus. Là, le mien arrivait, alors j’ai sprinté. »

La fin du monde débute comme un jour ordinaire où tout bascule soudain.

Une tempête de grêle. Un accident. Des morts.
A peine le temps de retrouver ses esprits qu'il faut déjà courir, chercher un abri. Dehors, la menace plane toujours, contaminant l'air. La grêle n'était qu'un début...

Nous somme quatorze, pris au piège dans un centre commercial. A attendre une aide qui ne viendra jamais.

Nous sommes seuls au monde.


***


Avis : Seuls au monde est un livre que j'ai trouvé très intéressant. En effet, celui-ci se passe à huit clos. Des enfants et adolescents en partance pour l'école vivent la "fin du monde" dans leur bus scolaire qui va les déposer dans le centre commercial du coin. A partir de là, ils vont devoir se débrouiller pour survivre dans cet environnement. Franchement, j'ai adoré ce système de confinement surtout qu'un plan a été dessiné au début du livre pour que l'on puisse se repérer comme si l'on y était.

Il est vrai que j'ai eu du mal à entrer dedans et je me suis dit que je n'y arriverais jamais, que je n'allais pas aimer. Mais en fait, je suis rentrée dans l'histoire et j'ai beaucoup aimé. C'est un récit plein de rebondissements et de situations super compliquées pour nos compagnons de route âgés grosso-modo de 5 à 17 ans.

D'ailleurs, je trouve que les tout-petits sont super mûrs pour leur âge ce qui m'a un peu fait tiquer, mais c'est plutôt agréable. Tous autant qu'ils sont, je les ai trouvés super forts pour gérer les situations. De plus, ils ont tous leur personnalité et chacun réagit différemment. Je crois que je les ai tous trouvés touchants à leur manière. Que ça soit le petit Baptiste qui réprimande tout le monde, la jeune Sahalia qui veut grandir trop vite ou Brayden le "grand con" de service.

Je pense qu'avec la palette de personnage présenté, chacun peut se retrouver plus ou moins dans l'un d'eux et c'est ce qui est agréable, surtout que ce sont des enfants et adolescents lambdas qui n'ont pas de supers pouvoirs. Ils ont leurs défauts et leurs qualités et font avec pour s'en tirer.

En bref, c'est un bon premier tome pour ma part et j'ai vraiment hâte de savoir ce qu'ils vont devenir.

Orbianna 

4 commentaires:

  1. Je ne sais pas si tu as lu Gone mais si tu aimes le fait que des enfants/adolescents se retrouvent livrés à eux-mêmes, ça pourrait peut-être te plaire ;)
    J'ai lu ce premier tome et je l'ai trouvé plutôt sympa mais sans plus. Je lirai la suite pour voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas encore, mais il est dans ma PAL ! ;)

      Supprimer
  2. A cause de toi il est dans ma wish maintenant. Tentatrice !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaiiiiis ! Tu dis ça juste pour être gentille ! :p
      (mais si c'est vrai, c'est trop bien !!!!! C'est l'heure d'ouvrir le champony :p)

      Supprimer